• Monika Bacardi

    Nombreux sont ceux qui connaissent peut-être Monika Gomez del Campo Bacardi, Lady de Bayfield Hall, la cofondatrice charismatique et coprésidente de la société internationale de production et de distribution cinématographique, le Groupe AMBI. Cependant, Lady Monika Bacardi n’est pas seulement la femme d’affaires qui a réussi et racheté en 2014 le magazine français de légende, PHOTO, en 2014. Sa riche carrière lui a donné les moyens d’exprimer sa profonde sensibilité aux questions sociales et écologiques. Cette femme d’affaires d’origine italienne partage son temps entre ses activités professionnelles et son implication spécifique dans plusieurs organisations caritatives et des fondations à but non lucratif à Monaco - où elle réside depuis 20 ans – et dans le monde entier.

     

     

    Monika Bacardi, Reine de la Charité.

     

    Monika Bacardi s’engage activement dans plusieurs causes et fait des gestes de solidarité pour lever des fonds et sensibiliser le public aux questions sociales qui lui sont chères. Depuis ces dernières années, elle offre son soutien à des dizaines d’organisations caritatives à Monaco, en France, Italie et dans d’autres pays. Monika Bacardi participe à divers projets aux côtés et pour la Fondation du Prince Albert II de Monaco qui ambitionne de réaliser trois objectifs primordiaux, notamment la limitation des effets du changement climatique et la promotion des énergies renouvelables, la préservation de la biodiversité, la gestion des ressources en eau et la lutte contre la désertification.

     

     

    Soutien à la Fondation AVEC

     

    Monika Bacardi est également membre bienfaitrice de la « Fondation AVEC » (pour la vie, espoir contre le cancer), qui a été fondée par le Dr David Khayat. Le Ministre de l’Intérieur reconnaît la fondation, dont le siège est à Paris, comme association d’utilité publique. La mission de cette fondation est d’améliorer la qualité de vie des malades, et de dynamiser les programmes de recherche scientifique. Elle se spécialise en nouvelles technologies de la santé et poursuit trois missions : améliorer la qualité de vie des malades du cancer, la recherche médicale sur le cancer et, enfin, la promotion d’une convention internationale (la Charte de Paris) contre le cancer.

     

     

    Le soutien de Monika Bacardi à l’amfAR

     

    Monika Bacardi soutient l’amfAR, Making AIDS History Association. Cette organisation caritative est une association internationale à but non lucratif qui a pour objet le soutien à la recherche sur le Sida, la prévention du VIH, l’éducation aux traitements, et la défense d’une politique publique saine liée au Sida. Monika Bacardi a assisté à de nombreux événements de bienfaisance en France, Italie, et dans de nombreux autres pays, prônant l’importance cruciale de cette organisation.

     

     

    Aider les plus fragiles, La Croix Rouge Monégasque

     

    Dernièrement, Monika Bacardi a montré son implication dans la Croix Rouge Monégasque. La Croix Rouge Monégasque n’a pas la possibilité d’intervenir dans le territoire national sur les soldats blessés ou les victimes de catastrophes naturelles, mais elle apporte son aide dans de nombreux autres secteurs. La Croix Rouge Monégasque fournit une assistance aux personnes confrontées à des situations difficiles : prise en charge des frais liés à un traitement médical sur le long terme ou une opération chirurgicale, prise en charge des bourses d’études annuelles des étudiants, l’aide aux handicapés, etc.

     

     

    Protection de la vie marine, Centre Scientifique de Monaco

     

    Toujours sensible aux questions écologiques et à la préservation de la nature, Monika Bacardi s’implique de plus en plus dans le Centre Scientifique de Monaco (CSM). Ce Centre a été créé en 1960 à la demande du Prince Rainier III, Prince de Monaco, pour fournir à la Principauté de Monaco les moyens d’effectuer des recherches océanographiques et de soutenir les organisations gouvernementales et internationales responsables de la protection et la préservation de la vie marine. Sous la présidence du Pr Patrick Rampal, Chef du Service de Gastro-Entérologie du Centre Hospitalier Princesse Grace de Monaco, ce Centre est devenu une référence internationale pour la compréhension des effets des perturbations climatiques sur les écosystèmes coralliens et pour la détection des contraintes subies par l’environnement.